Vœux 2018

Une gentille fête, une belle coutume,
Nous réunit, enfants, au mitan de la nuit,
Pour oublier un peu les années qui s’enfuient.
Amour, succès, argent, on souhaite bien des choses.
Dans le froid de l’hiver, on prend un peu la pose.
Une année suit une autre, ainsi vont les coutumes.

Pour moi, je veux la route et ses aspérités,
Qui monte au Sinaï, loin de toute maison.
Je veux la marche dure au soleil de l’été,
Dont on revient plus grand, plein d’usage et raison.

Puis je veux redescendre aux tentes des Hébreux,
Célébrer près des miens l’Alliance de Dieu.

Je veux les cailloux du désert,
Je veux les moiteurs de la sylve,
Je veux les glaces des montagnes,
Si au bout du chemin, je puis te rencontrer.

Les dons que je désire sont des dons très précieux.

Donnez-moi la patience
Du laboureur fourbu qui attend la moisson.

Donnez-moi, donnez-moi
Le courage d’un père qui se bat pour les siens.

Du pèlerin vieilli psalmodiant sa prière
Donnez-moi l’espérance.

Je veux le travail qui fatigue,
Je veux l’étude qui tourmente,
Je veux le combat qui ébranle,
Si à la fin du jour un sourire m’accueille.

Je veux, pour m’élever au comble de la joie,
Le devoir accompli et la famille heureuse.
Mieux qu’un rêve exalté, loin des folies peureuses,
Je veux le don de moi.

 

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*